Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Vous voulez savoir ce qu’est exactement un atomiseur reconstructible ? Vous êtes alors tombé sur le bon article. Nous allons essayer de vous expliquer le principe de fonctionnement de cet atomiseur, ses éléments de base, son montage et nous vous partagerons aussi certaines précautions importantes à suivre.

L’atomiseur reconstructible se définit par un clearomiseur fréquent permettant tout comme ceci est indiqué par son nom, de réaliser soi-même ses résistances. Au lieu de se procurer du consommable neuf et de réaliser fréquemment des changements de sa résistance préconçue, il vous sera possible dans ce cas de concevoir une résistance et la changer aussi fréquemment que vous le voudriez.

Pour ceci, il faudrait pour commencer comprendre convenablement le fonctionnement de l’atomiseur reconstructible.

Quels sont les éléments de base et comment est monté l’atomiseur reconstructible ?

L’atomiseur reconstructible est composé des éléments identiques à ceux du clearomiseur fréquent, sauf que la résistance préconçue se remplace par ce qui est appelé un plateau de montage. 

Celui-ci se compose de plots (au moins un pôle négatif et un pôle positif et dans des cas plus compliqués, un grand nombre de pôles). C’est un plateau de montage qui permet la reproduction par soi-même des éléments constituants la résistance du clearomiseur.

Parlons maintenant du montage de cet atomiseur reconstructible. Le « montage » (c’est comme ça qu’il est nommé dans le jargon) est composé d’un fil résistif et de coton que vous pourrez tout facilement les visser sur les plots que vous avez. Une multitude de façons existent pour la fabrication du coil. 

Quelques-uns choisissent d’opter pour la fabrication du début jusqu’à la fin, en partant d’une bobine de fil résistif, pendant que les autres choisissent plutôt d’opter pour la simplicité des coils préconçus.

A partir de l’un comme pour l’autre, le procédé est identique. Après avoir monté et stabilisé le coil, celui-ci pourra accueillir le coton, et celui-ci sera par la suite imbibé d’eliquide tout en étant vaporisé.

L’atomiseur reconstructible ou autrement dit le réparable se définit par un système permettant de réaliser soi-même les résistances. L’atomiseur reconstructible s’associe en général sur des Mods mécaniques ou bien électroniques. 

Cet atomiseur accepte généralement 3 sortes de montages qui sont :

  • Un montage qui utilise une fibre de silice tressée ou bien torsadée avec une sorte de cordelette de couleur blanche,
  • Un montage d’un type nommé Genesis exigeant davantage de patience et qui s’effectue en utilisant le Mesh ou bien du tissu d’acier,
  • Et enfin nous avons le montage de type coton et celui-ci est le plus généraliste.

L’atomiseur reconstructible est en général assez cher en tarif, mais il est plus économique et plus écologique lors de son utilisation. Il accorde la possibilité de créer une combinaison entre le plaisir de concevoir seul ses montages et l’amélioration du rendu des saveurs de l’eliquide. 

Le diamètre est généralement entre 25 jusqu’à 25 mm, ce qui le rend imposant et assez costaud.

Quelles sont les précautions importantes à prendre en compte ?

Vous n’aurez maintenant qu’à fermer l’atomiseur reconstructible et profiter du l’eliquide favori, tout à fait comme vous l’aurez fait avec le clearomiseur fréquent. 

Evidemment, réaliser ses montages par soi-même exige la connaissance de certains points importants comme la loi d’ohm, mais aussi disposer de certains outils spécifiques comme par exemple le tournevis, la clé allen au moins mais il est également recommandé d’utiliser la pince à tête en céramique et pour finir de la dextérité.

Il faut savoir que le passage au reconstructible n’est pas compliqué. En effet, la majorité des vapers arrivent à le faire en effectuant certains tests infructueux. Le gestuel accompagnant la conception du coil va devenir vite très facile et simple qu’il vous sera possible de le faire les yeux fermés. Il faudrait néanmoins être prudent et faire attention à sa sécurité. Il existe de nombreuses règles de montage qu’il faudrait respecter et ceci est détaillé dans un autre guide dédié à cet effet.

Laissez un commentaire